Période latex

 
 
 

Latex et migration (1979/ 1986)


À partir de 1979, je m’intéresse à l’épiderme, à la pilosité et au recyclage des matières organiques. Je fabrique (par moulage latex, résine, poils...) des objets en «latex»  à toucher, proche des sciences naturels , «ma soupe primitive !» ,fabrication a partir des formes observées du vivant ,végétal et animal,des types d'organisations ,le dur, le mou,symétries, ramifications, patatoïdes, boules, anneaux, spirales ,hélicoïdes... présentées au sol avec les déchets qu'ils ont générés.


À partir de 1983, avec les séries «migrations», je multiplie ces objets et je crée des environnements, j’envahis des espaces sur des modèles de proliférations dans la nature ,contagions,développement de moisissures qui jouent avec le spectateur autour des notions de vivant et d’artificiel.    Ces objets sont organisés en familles de formes, jusqu'à 2000 objets  qui s’installent dans des lieux en fonction de leurs qualités, lumières, plafond, sol, mur, entrée...