Séries charnières

 
 
  1. -En 1991, avec les «série des Charnieres»,  puis

«les trompes»,

je m’interroge sur l’objectivité de la vision et sur la «mécanique» de l’oeil. Je fabrique alors des objets en bois qui utilisent l’optique de manière détournée ou absurde jusqu’à la fermeture totale, ce qui m’oblige à la description et à la réinvention par le dessin.














«série charnières d’Afrique»


  1. -cette expérience a  été renouvelée l’ors d’un séjour au Burkina Fasso

a partir d’objets réalisés avec des artisans  burkinabés (ferblantier,bronziers,  aluminium,sculpteurs sur bois ...), l’ensemble sera plombé puis dessiné